Voir les photos (2)

MONUMENT AUX MORTS DE BASSAN

Lieux de mémoire à Bassan
Horaires et services non garantis
  • Le visage de ce poilu a été sculpté par Jacques Villeneuve.
    Il est né à Bassan, fut élève du biterrois (et Grand Prix de Rome) Jean-Antonin Injalbert. Il a participé à l'Exposition Universelle de 1900, aussi.
    Après la 1ère Guerre Mondiale, Jacques Villeneuve a reçu beaucoup de commandes de monuments aux morts. C'est donc son Poilu torturé de peur, d'émotions à fleur de bronze, qui à Bassan rend hommage au Capitaine Soulayrol, 38 ans, tué en août 1914 en Lorraine ; à Joseph Saplayrolles, 26...
    Le visage de ce poilu a été sculpté par Jacques Villeneuve.
    Il est né à Bassan, fut élève du biterrois (et Grand Prix de Rome) Jean-Antonin Injalbert. Il a participé à l'Exposition Universelle de 1900, aussi.
    Après la 1ère Guerre Mondiale, Jacques Villeneuve a reçu beaucoup de commandes de monuments aux morts. C'est donc son Poilu torturé de peur, d'émotions à fleur de bronze, qui à Bassan rend hommage au Capitaine Soulayrol, 38 ans, tué en août 1914 en Lorraine ; à Joseph Saplayrolles, 26 ans, disparu à la ferme de Beauséjour, dans la Marne, en mars 1915... et à une vingtaine d'autres gars d'ici. Et cette simple inscription : "Regarde et souviens-toi". Ce Poilu existe en 3 exemplaires : un à Bassan, un dans les réserves du musée des Beaux-Arts à Béziers, et un à Aniane, au sommet d'un des rares Monuments aux Morts ouvertement pacifistes, en France.
Ouvertures
Horaires et services non garantis
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année
Déposer un avis
Écrivez votre avis sur Monument Aux Morts De Bassan :
  • Médiocre
  • Moyen
  • Bon
  • Très bon
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Monument Aux Morts De Bassan, soyez le premier à en laisser un !