Punica granadum - grenadier

Histoire

La grenade est le symbole de la vie, de la fertilité, de l'amour passionné depuis des temps immémoriaux, en raison des nombreuses graines que contient ce fruit. Elle est aussi l'attribut de Dionysos (dieux grec du vin, de la vigne, des excès et de la folie) car la grenadier serait issue du sang des dieux.
Originaire d’Asie centrale le grenadier doit son nom latin de « Punica »  au fait qu’il fut introduit à Rome lors des Guerres puniques (3e siècle av. JC, qui opposèrent Rome aux royaumes numides et de Carthage). En  Égypte, il était signe de richesse, on faisait fermenter les graines de grenade pour faire du vin. Dans beaucoup de cultures et religions, les graines agglomérées de la grenade font référence à l’union des peuples, et notamment dans le christianisme.

Vertus


La grenade est utilisée contre les maladies cardiovasculaires, pour l’amélioration de la circulation sanguine, la diminution du taux de cholestérol, la baisse de l'hypertension, dans le soin des articulations. Elle est anti-inflammatoire et antibactérienne, améliore les performances sportives.

Utilisations


La grenade peut se consommer telle quelle, mais on boit aussi du jus de grenade ou du sirop, les deux peuvent se faire maison. On peut aussi en faire de la gelée .