Cupressus simpervirens – cyprès

Histoire

 
Le cyprès est souvent associé à la mort (il suffit de voir leur nombre dans les cimetières méditerranéens). Chez les Grecs déjà, les cyprès ornaient les nécropoles car ils croyaient que ces arbres aux racines profondes, communiquaient avec les enfers. Depuis l’Antiquité, le bois de cyprès, imputrescible, a donc servi à fabriquer des sarcophages, des cercueils (dans lesquels on a notamment enseveli tous les papes de Rome).

Dans le christianisme, la forme élancée du cyprès et sa haute taille donnent un sentiment d'élévation vers le ciel. Certains voient même en lui un symbole d'immortalité et de résurrection, en raison de sa longévité et de sa couleur verte persistante. Dans notre région c’est un excellent coupe vent. 

Vertus

Son huile essentielle est conseillée pour traiter les problèmes circulatoires ou de congestion, de bouffées de chaleur, d’incontinence. Elle a des propriétés antitussives. Plus généralement, elle est un remède pour énormément de maux. Cependant rien dans le cyprès ne se consomme.