Cotinus coggygria - arbre à perruque

Histoire

L'arbre à perruque est aussi appelé « fustet » dans le Languedoc. Ce nom vient de l'occitan feustel (teinture) : autrefois, le bois de cotinus était utilisé pour fabriquer de la teinture orangée.
Au moment de la floraison il se forme des bouquets qui ressemblent à une perruque. Au Royaume Uni on l’appelle smoke tree, «l’arbre qui fume». Le cotinus est un arbre d’ornement uniquement, à partir duquel sont produites diverses variétés (cultivars) comme le  « Royal purple », intéressant pour ses feuilles rouges.

 
Vertus
Son huile essentielle est anti-infectieuse, anti-bactérienne, antivirale, anti-inflammatoire et antioxydante. Elle est aussi tonique et stimulante. .
 
Anecdote : Rabelais dans « Gargantua », a rebaptisé le cotinus «coquecigrue», parce que l’arbre, avec ses « perruques », évoquait une chimère née dit-on d’un coq, d’une grue et de la cigüe...