Cercis siliquastrum – arbre de Judée

histoire

L'arbre de Judée est appelé ainsi car d'après la légende c'est sur cet arbre que Judas Iscariote se serait pendu après avoir trahi Jésus et perçu les 30 deniers, prix de sa traîtrise...
C'est un arbre très présent dans le Languedoc, ses fleurs ont la particularité de se développer directement sur le tronc et ses branches sont de couleur rose vif.

Vertus


Les feuilles et bourgeons sont anti-thrombotiques (ils freinent la formation de caillots dans le sang) et sont utilisés dans la médecine asiatique. Les bourgeons sont aussi l’ingrédient de base de la gemmothérapie (pratique thérapeutique qui en utilise les extraits). Les indiens d'Amérique utilisaient l'écorce et les racines de l’arbre de Judée en décoction, pour soigner les nausées, les vomissements, la dysenterie, la fièvre et la coqueluche.

Utilisation


Les fleurs de l’arbre de Judée sont cuisinées en beignets, gelée, salade, confiture.
Les fruits peuvent être cuits et servis comme légumes.
On peut aussi trouver en vente de l’extrait de bourgeons.