Vous en connaissez beaucoup des chameaux en Occitanie?

Bien souvent, on vient nous demander ce que fait une tête de chameau sur les clous en laiton qui parsèment les rues du centre historique. À ce moment là, notre âme de conteur s'éveille!

Alors le Chameau, c'est Lou Camel ! C'est l'animal totémique de Béziers et nous en sommes très fiers!

On le sort lors des grandes occasions, on le choie, on le chérie et il nous rassemble.

Alors oui, les chameaux ça court pas les rues dans notre région, il vient de très loin, et il n'est pas arrivé seul.

Il a traversé la Méditerranée avec son maître Saint Aphrodise pour une mission bien précise, évangéliser la ville...

Un saint venu d'Egypte


Saint Aphrodise, on ne sait pas trop où il est né, ni quand, mais on suppose qu'il a fait son apparition au courant du Ier siècle, et qu'il était prêtre d'Hermès, à Héliopolis.
 
Et c'est où Héliopolis ? En Égypte!
Du coup, on comprend mieux le lien avec le chameau.

Alors oui, on peut se demander pourquoi il s'appelle Saint Aphrodise alors qu'il vénérait un dieu païen...


Il faut savoir qu'à l'époque, une certaine famille et surtout un certain "bonhomme" commençait à se faire connaître...Jésus de quelque chose, ça vous parle?

C'est lors de leur rencontre que Saint Aphrodise décide de dire adieu aux païens et bonjour aux chrétiens!

Après La Passion du Christ, afin de fuir les persécutions et de prêcher la bonne parole, voilà notre ami en route sur son beau cheval blanc, euh pardon, son chameau Lou Camel.

 
 
Mais quelle idée de quitter une terre païenne pour une autre!

Arrivé à Béziers, il se heurte aux Romains qui voient d'un mauvais œil la venue de cet homme.

En moins de temps qu'il n'en faut pour dire « Soi d'aqui », voici notre ami condamné à la décapitation...Misère!

Mais sur la place Saint-Cyr, proche des Arènes Romaines, c'est un véritable miracle qui se produit.

Et la légende naquit...

Sa tête, jetée dans un puits, remonte! À la stupeur de tous, notre ami décapité la récupère tranquillement et s'en va sa tête sous le bras, rejoindre la grotte où il a élu domicile...

Mais comme ce n'est pas assez stupéfiant de voir le bonhomme se balader comme ça, certains jettent des escargots sur son chemin pour le faire glisser, mais il ne les écrase même pas!

Et quand ceux qui se moquent finissent pétrifiés, on le laisse enfin rejoindre sa grotte, qui deviendra l'emplacement de la basilique Saint Aphrodise actuelle.

Du coup, comme on s'est senti un peu fautif, un potier a décidé de prendre soin du chameau jusqu'à sa mort...

L'hommage à un martyr

Vous connaissez à présent la légende de Saint Aphrodise et de Lou Camel, et c'est pour cela que vous pourrez les rencontrer lors de votre visite de la ville.

Certaines devantures rendent hommage à notre animal fétiche, comme le bar-restaurant "Le chameau ivre" ou encore la librairie "Le chameau malin" et lors de rencontre sportives, on ressort notre porte-bonheur!

N'hésitez pas à baisser les yeux lors de votre découverte de la ville, Lou Camel vous guidera à travers les rues du centre historique. Vous pourrez même vous prendre en photo avec dans les Halles ou dans le hall de la mairie  !

Et nous leur rendons hommage tous les 28 avril, lors de la Fête de la Saint Aphrodise, où défilé, musique, découverte et partage pour les petits et les grands, sont normalement toujours au RDV... Pour cette année, la recette de la coque de Saint Aphrodise, ça vous dit ?