La basilique St Aphrodise, bâtie sur la grotte où le saint évangélisateur et 1er évêque de Béziers est mort, renaît: après 20 ans de fermeture au public, pour cause de murs en équilibre pour le moins instable, l'édifice est enfin stabilisé. Des mois de chantier s'achèvent, et la basilique, qui baptisa, communia, unit tant de Biterrois réouvre le 26 avril 2015, jour de la St Aphrodise. Et dès lors, les visiteurs vont découvrir ou redécouvrir un édifice à l'histoire tourmentée.

Mais si la phase essentielle des travaux se termine, avec la stabilisation définitive des murs, reste à mener les campagnes de restauration intérieure: le bâtiment roman comme le bâtiment gothique (deux églises en une seule, c'est pas épatant ça?) ont besoin de "soins intensifs" après un long abandon. Aussi, l'association des "Amis de saint Aphrodise" a uni ses forces à celles de nombreux chercheurs, passionnés, acteurs divers, et sous l'égide de la Société Archéologique de Béziers a créé un ouvrage: "Saint Aphrodise dans tous ses éclats". Ce livre racontera en 250 pages, images, documents inédits et/ou rares, la basilique et ses trésors (reliques, Christ d'Injalbert, sarcophages de la nécropole etc.), mais aussi le quartier environnant, les fouilles qui y ont eu lieu... Plus de 50 contributeurs se sont mobilisés pour mener à bien ce travail de titan.

Le livre paraîtra en avril 2015, pour la réouverture de l'église. Le produit de sa vente financera les nécessaires restaurations intérieures. L'association des "Amis de St Aphrodise" lance donc une souscription (27 €/exemplaire, encaissement à la livraison de la commande). On peut se procurer le coupon-réponse auprès de l'association, ou à l'Office de Tourisme Béziers Méditerranée.