"Atlas soutenant le monde", qui surmonte la Fontaine du Titan, d'Injalbert, a quitté son promontoire de marbre, pour la première fois depuis 124 ans
Atlas suspendu entre ciel et terre: il part en Dordogne pour y être restauré

Pour la première fois peut-être depuis son installation au Plateau des Poètes il y a 124 ans (en 1893), la statue de bronze "d'Atlas portant le poids du monde", sculptée par Jean-Antonin Injalbert au faîte de sa monumentale "Fontaine du titan", a quitté son emplacement.

Cet ensemble d'1,2 tonne a été déposé jeudi 16 février après-midi, pour être transporté en Dordogne, et y être restauré. Retour prévu en juin 2017.

La fontaine du Titan, remarquable et imposante sculpture de marbre et de bronze de 17 m de haut, est l'élément central du plateau des Poètes, dont Béziers fête cette année les 150 ans. C'est à cette occasion justement, que la ville a décidé de sérieusement "toiletter" ce joyau du patrimoine local : nettoyage, restauration, reprise complète du système hydraulique... Coût de l'opération, 1,4 million d'Euros.

Et les biterrois, attachés à "leur" Titan, ont tenu à assister à son départ. On a entendu bien des "ah" et des "oh", lorsque la grue a soulevé Atlas et son globe terrestre en bronze, loin au-dessus de l'ensemble de marbre où il logeait, représentant le dieu Pan crachant les eaux.