Si vous êtes biterrois (ou pratiquement) vous connaissez forcément l'histoire de Saint Aphrodise, et êtes en mesure de la raconter à toutes les personnes qui vous rendent visite !

Il y a d'ailleurs une question qui revient souvent dans la bouche de nos visiteurs: pourquoi tous ces chameaux ? Certains l'ont vu au bord du stade, d'autres dans nos rues ou sur les monuments, et pour d'autres encore c'est une histoire dont ils ont entendu parler, mais ne se souviennent plus trop des tenants et des aboutissants...

Alors un petit rappel:

"Lou camel pour les nuls"

Aphrodise rentrant d'Egypte pour évangéliser la Gaule, arrive à Béziers avec son chameau. Evangéliste un peu trop zélé, il est arrêté et condamné à mort par décapitation !  
On lui coupe la tête, place Saint Cyr, et on la jette dans un puits dont elle ressort immédiatement portée par les eaux qui remontent jusqu'à la margelle.
Aphrodise se lève, ramasse sa tête et marche dans Béziers.
On raconte que sur son passage les biterrois posent des escargots sur lesquels il marche sans les écraser.
Des maçons qui se moquent de lui, sont immédiatement pétrifiés, on dit que leurs têtes ornaient encore au XIXe siècle la Maison des Trois Têtes, rue des Têtes !
Saint Aphrodise continue sa marche dans la ville jusqu'à une grotte située à l'emplacement actuelle de la basilique qui porte son nom, et dont la crypte renferme ses reliques.

Et le chameau, me direz-vous ? Et bien déjà le chameau parait-il n'avait qu'une bosse ! Le dromadaire (donc) fut accueilli par un potier et sa famille, et eut une longévité exceptionelle ! Quand Aphrodise fut canonisé la ville offrit une maison à la famille du potier pour les dédomager.
A la mort du chameau la maison fut vendue et sa recette re-distribuée aux habitants sous forme de pain.

 

La Saint Aphrodise c'est vendredi et samedi prochains, le 28 et le 29 avril.

Pour revivre sa légende on ne vous propose évidemment pas de vous faire couper la tête, mais plutôt de vous en servir pour:

  • déguster les fabuleuses Coques de Saint Aphrodise qui remplacent le pain offert aux biterrois à l'époque,  
  • manger des escargots,
  • vous rendre place Saint Cyr, où vous ne trouverez pas de vestiges de la décapitation, mais une fabuleuse boulangerie maintes fois récompensée pour ses coques,
  • visiter la Basilique Saint Aphrodise exceptionnellement ouverte pour l'occasion,
  • descendre dans la crypte !!!
  • découvrir la tarraillette encore fabriquée en hommage au potier,
  • vous balader rue Malbec, anciennement rue du Chameau, où vivait le fameux potier,
  • découvrir la nouveauté de cette année: des santons à l'éphigie de Saint Aphrodise et bien-sûr du chameau !
  • participer à la Balade Contée Béziers Gourmand qui change de parcours pour l'occasion,
  • suivre le défilé et les animations de la Saint Aphrodise dont vous trouverez tout le détail ci-dessous.
     

Bon week-end et bonne Saint Aphrodise !